Vancouver, citoyenne du monde

La ville canadienne de Vancouver, bordée par l’océan Pacifique et dominée par les montagnes Whistler et Blackcomb, s’impose comme une destination de choix au voyageur désireux de s’ouvrir à de nouveaux modes de vie.

Ce dynamique centre urbain est l’un des ports les plus actifs de l’ouest américain. PartirauxAmériques.com vous propose de découvrir le chemin parcouru par cette cité multiculturelle depuis la ruée vers l’or jusqu’à son classement au top 3 mondial des villes les plus agréables à vivre.

Des transports pas comme les autres

Tramway, ferry, hydravion ou bateau de croisière : le choix est original ! Le tramway permet de visiter les sites les plus connus, comme Gastown, cœur historique de Vancouver, Robson Street, la rue à la mode, le Stanley Park, véritable poumon vert de Vancouver où l’on peut, entre autres, admirer d’imposants cèdres rouges, recevoir les témoignages des peuples autochtones dans le parc des Totems ou faire connaissance avec les bélougas du plus grand aquarium du Canada.

D’autres alternatives existent. Survoler la ville en hydravion offre l’opportunité de vivre les sensations uniques d’un amerrissage, naviguer sur les eaux du détroit de Haro permet, entre mars et octobre, d’observer orques, phoques, oiseaux et loutres de mer. Pour embarquer sur une croisière vers l’Alaska, rendez-vous à Canada Place. Ce symbole de Vancouver prend l'aspect d'un gigantesque navire et a été construit pour accueillir le pavillon canadien de l'Expo 86 à l'occasion du premier centenaire de la ville.

Un modèle écologique                            

Pour qui s’intéresse à notre futur, visiter un modèle d’écologie urbaine tel que Vancouver est passionnant. La cité se positionne comme résolument verte : elle a le plus faible taux d’émission de CO2 de toutes les grandes villes d’Amérique du Nord et s’est fixée comme objectif d'atteindre 100 % de son énergie via des sources renouvelables avant 2050. Symboliquement, c'est à Vancouver que Greenpeace fut fondée en 1970 par un groupe d'écologistes.

L’accès à la nature est d’ailleurs l’un des axes clés de la politique écologique de la ville. Par exemple, en traversant le Lion’s Gate Bridge, il est aisé de se rendre à North Vancouver et de s’aventurer sur le pont suspendu Capilano, le plus long et le plus haut au monde, passerelle étroite de 137 mètres de long, suspendue à 70 mètres au-dessus de la rivière, dont la construction remonte à 1889.

Se détendre

Les amateurs de sport se régalent à Vancouver, qui a accueilli, en 2010, les 21ème Jeux olympiques d'hiver, et les activités de neige ou de glace ont le vent en poupe : randonnées, ski de descente, ski de fond se pratiquent à Grouse Mountain ou à Whistler, l’une des meilleures stations d’Amérique du Nord. Mais s’il y a bien un sport phare à Vancouver, c’est le hockey sur glace… Assister à un match des Vancouver Canucks, l’équipe locale, et vivre l’ambiance survoltée qui l’accompagne est inoubliable !

Côté plage, English Beach, à l'ouest de Stanley Park, est la plus fréquentée de la métropole. Le jour de l'an, les plus courageux se jettent dans les eaux glacées du Pacifique lors du « bain de l'ours polaire », tandis que le Vancouver Sea Festival y a lieu fin juillet donnant lieu à de grands barbecues, concerts, danses, spectacles acrobatiques d'avions anciens ou courses de baignoires dans la baie...

Partirauxameriques.com vous invite à découvrir toute la richesse, la diversité et l’esprit unique de Vancouver. Une ville aux trésors qui vous tend les bras. 



Stanley_Park_-Vancouver 

Vancouver

Vancouver