Machu Picchu, 1716 marches vers l'éternité

Vous êtes intéressé par ces voyages ? réservez en ligne Demandez un devis   Réservez par téléphone 01.77.39.04.88 Réservez en agence Venez nous rendre visite

Le sanctuaire péruvien de Machu Picchu, perché à plus de 2 000 m d'altitude entre Cordillère des Andes et forêt amazonienne, est l'un des sites les plus visités au monde. Partirauxameriques.com vous propose de découvrir cette destination magique inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1983.

La meilleure façon de… monter

La saison sèche, entre mai et septembre, est le moment idéal pour un voyage au Pérou. Les températures sont froides mais les journées sont souvent ensoleillées. 

Depuis la petite ville de Machu Picchu Pueblo (anciennement Aguas Calientes), blottie au pied du site, deux solutions s'offrent à vous pour atteindre la cité inca : à pied ou en bus. Quel que soit votre choix, prévoyez de partir très tôt si vous voulez échapper à la cohue.
Si vous optez pour la grimpette sportive, prévoyez quatre heures de trajet et munissez vous d'une lampe de poche. Si vous privilégiez le bus, le premier départ est à 5 h du matin. Le dernier quitte le site à 17 h 30 et le moindre retard vous obligera à redescendre à pied (1 h environ).

Un centre religieux, astronomique et agricole

La ville inca couvre quelque 13 km2 et se divise en deux zones principales. L'une  agricole et l'autre urbaine.
Le secteur agricole se compose d'une succession de terrasses. Ce sont elles que l'on aperçoit en premier en arrivant sur le site, donnant l'impression d'avoir été sculptées à même la montagne. Les paysans incas y cultivaient pomme de terre et maïs. Pour en assurer l'irrigation mais aussi parce que l'eau était un élément sacré, la cité possède un prodigieux système hydraulique.

Quant à la zone urbaine, elle se subdivise en deux secteurs bien distincts invitant à la visite des quartiers royal et religieux puis du quartier populaire et artisanal. Au détour des ruelles vous découvrirez le temple du soleil, avec sa chambre funéraire d'où furent exhumées plusieurs momies, le temple du Condor au centre duquel se trouve un autel que l'on suppose sacrificiel et bien sûr, l’Intihuatana, le lieu le plus sacré de Machu Picchu, dont le nom  signifie « endroit où s’attache le Soleil » et dont on pense qu'il s'agissait d'un observatoire.

 

Les alentours

Aux environs de la cité, d'autres merveilles valent le détour. Le Huayna Picchu ou « jeune montagne » (en quechua), est situé au nord de la citadelle. C'est lui que l'on voit en arrière-plan sur la plupart des photos du site. Vous y découvrirez le temple de la lune, creusé dans la roche. Le panorama sur la cité et la vallée est inoubliable. Comptez une heure de marche, depuis le sanctuaire, sur un sentier assez abrupt.

En revenant au village, vous pourrez découvrir la flore et la faune locale en visitant les jardins botaniques de Mandor puis, après une telle journée, offrez donc à vos muscles endoloris un délicieux moment de détente aux bains thermaux.

 

L'éternel parfum du mystère

Malgré les millions de touristes et de chercheurs qui ont arpenté ses escarpements depuis sa découverte, en 1911, Machu Picchu ne serait pas ce qu'il est s'il ne gardait encore son lot de secrets. En 2010, un ingénieur français a déniché une mystérieuse porte qui aurait été scellée, il y a cinq siècles, par les Incas. Un sondage a révélé, derrière la paroi, la présence d’un escalier, de plusieurs salles  et... de métal. De quoi éveiller la curiosité et d'espérer la révélation de nouvelles merveilles.

 

Laissez-vous séduire par la richesse de cette culture et la splendeur des monuments en suivant les pas des Incas avec Partirauxameriques.com.

 



Machu Picchu au Pérou 

Alpaca au Pérou

Indienne au Pérou