L’Amazonie, terre sauvage des pays d’Amérique du Sud

L’Amérique du Sud est marquée par la puissance de sa forêt amazonienne. Chaque voyage sur ses terres vous transportera au cœur de ses paysages emprunts de biodiversité, en compagnie de Partirauxameriques.com.

L’Amazonie évoque l'immensité associée à la diversité. La région s’étend sur plus de 6,7 millions de km² et traverse 9 pays. La forêt – dont les problèmes de déforestation restent une réalité – occupe à elle seule 5,5 millions de km², offrant à la planète plus de la moitié de ses ressources en oxygène. Deuxième forêt au monde, elle est traversée par le fleuve sinueux Amazone. 

Neuf pays pour un même paysage

L’Amazonie est massivement présente au Brésil, sur lequel elle étend plus de 60 % de ses terres. Elle traverse aussi la Guyane, le Suriname, la Guyane française, le Venezuela, la Colombie, l’Équateur, le Pérou et la Bolivie, alternant savane et forêt. Le taux d’humidité varie entre 77 et 88 % suivant la saison. La zone accueille en tout 10 % des espèces animales et végétales du monde, donnant lieu à des rencontres uniques lorsque l'on parcourt ses terres.

Sur toute sa distance, chaque trajet en voiture revient à emprunter les chemins de terre pour rejoindre les villages en bord du fleuve ou de ses affluents. L’autre solution est de prendre la voie des eaux pour quelques jours de croisière ou une escapade en pirogue, afin de rejoindre l’un des écolodges – auberges au cœur de la nature – implantés tout le long. Vous pourrez y croiser des dauphins roses, vivant en eau douce, et apercevoir des singes, des caïmans et des iguanes qui peuplent la région, parmi les espèces les plus fréquentes.

À la rencontre de la biodiversité

De nombreux parcs naturels ont été créés au cœur de l’Amazonie, afin d’en préserver la nature sauvage et ses différentes espèces. L’UNESCO a également investi les lieux en y fondant des réserves de biosphère et en inscrivant plusieurs parcs sur la liste du patrimoine mondial. C’est le cas du complexe de conservation de l’Amazonie centrale, au Brésil, qui s’étend sur plus de 6 millions d’hectares. Au Pérou, cela concerne le parc national de Manu, composé majoritairement de forêt vierge dans laquelle évolue notamment le jaguar, le tapir ou les aras. En Bolivie, il s’agit des écosystèmes du parc national Noel Kempff Mercado.

Côté civilisation, les villes se sont installées le long de l’Amazone. Les villages se situent plus souvent en retrait dans les terres, vivant principalement de l’artisanat, de l’agriculture et de la pêche.

Les tribus, réalité de l’Amazonie

Cette zone sauvage est aussi celle des tribus indigènes, installées au plus profond des terres depuis toujours. Si certaines sont aujourd’hui bien connues, d’autres restent encore isolées et non répertoriées. Le pays a comptabilisé quelque 77 tribus isolées, tandis que d’autres restent encore protégées de toute vie extérieure.

Un voyage dans la région d’Amazonie donnera aussi l’occasion d’aller à la rencontre, en compagnie d’un guide autochtone, des tribus des Kayapos, familiarisées avec la civilisation moderne et présentes dans le sud du bassin. Vous pourrez également faire connaissance avec les familles de Caboclos, ces métisses brésiliens présents dans la région de Manaus.

L’Amazonie reste une terre unique qui n’a pas fini de surprendre tous ceux qui s’y aventurent. PartirauxAmeriques.com vous invite à investir cette région du globe tel un monde nouveau où le sens de l'observation sera un atout majeur pour y découvrir ses plus beaux trésors.



Tortue amazonie 

Barque en Amazonie

Femme indigène d’Amazonie